Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Alchimie des talents

Les assistantes au coeur de l'alchimie des talents

24 Juillet 2008 , Rédigé par Mathieu Publié dans #Histoires vécues

Il y a quelques jours, j'animais une convention à destination des assistantes d'une grande entreprise. Une expérience inéditeUne expérience magnifique. 70 assistantes étaient réunies pour échanger en toute simplicité, partager leur vision de leur métier, apprendre, exprimer leurs besoins de formation et d'accompagnement.
Etaient présents: le Directeur Général, des membres du Comité de Direction, des assistantes extérieures invitées à faire partager leur expérience, des invités...
Cette convention a été pour moi une illustration de l'alchimie des talents: la liberté de parole, le niveau de la réflexion, la qualité des propositions, la réactivités des équipes de travail... tout cela dans un état d'esprit toujours constructif.
 
L'occasion pour moi de me poser quelques questions concernant les assistantes:
De quoi est constituée cette alchimie délicate entre une assistante et son équipe (ou son patron)?
Comment la cultiver au quotidien? et quelles erreurs éviter?
Quels occasions pouvons-nous créer pour laisser nos assistantes nous surprendre, exprimer leurs talents personnels?
Et si les assistantes étaient parfois des accélérateurs de performance et des révélateurs de talents pour leurs équipes et leurs patrons?
 
L'occasion aussi de m'interroger au-delà des assistantes...
Qui a du potentiel dans nos entreprise? 
A quelles populations, âges, sexe... limitons-nous la notion de potentiel?
Quelles sont les "niches de talents" dans nos entreprises?
Quels potentiels de performance avons-nous sous nos yeux, sans toujours les voir?
Quels talents sont valorisés par nos organisations?
Quels talents risquent d'être étouffés ou bridés par nos organisations et nos habitudes? A quel prix?
 
L'occasion enfin de me questionner personnellement:
Au quotidien, quelles occasions est-ce que je donne à mes collaborateurs de me surprendre, de m'étonner? Quand, pour la dernière fois, l'un d'eux m'a-t-il surpris "en bien ou en mieux"?
- Comment ai-je l'habitude de réagir à la critique constructive? Dans quelle mesure est-ce que je l'encourage? M'arrive-t-il d'être gêné par les remises en questions? Suis-je toujours prêt à les entendre, à les intégrer, à en faire une occasion de progrès?
- A quelle occasion ai-je dernièrement contribué à "révéler" le talent d'un collaborateur?
- Suis-je de ceux qui "rendent possible et facile" ou de ceux qui "rendent pénible et difficile" l'expression des talents?
 
Merci encore à celle qui m'a sollicité pour l'accompagner dans ce beau projet à destination des assistantes: elle y a cru et l'a rendu possible... Et merci à tous ceux qui y ont participé avec confiance, construisant cette délicate alchimie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gérard 24/07/2008 15:29

Je constate au quotidien combien la qualité des "n°2" est décisive pour développer le leadership et les talents des "n°1" ou des "futurs n°1".
Mon assistante joue par exemple un rôle clé: l'image de mon service dépend beaucoup de la qualité de sont travail. Elle participe à la gestion du stress de l'équipe, elle crée l'ambiance du service, elle produit des documents de qualité appréciés par nos interlocuteurs internes et externes, elle me donne son avis lorsque je mène un recrutement... Par des petits mots, de petites attentions, des échanges avec les plus jeunes, elle leur donne confiance, leur dispense ses conseils. Elle joue le rôle d'un coach. En fait, elle joue dans l'équipe le rôle d'un vrai catalyseur de talents. Elle a l'art de rendre les choses faciles et réalisables.
J'ai pu à d'autres époques de ma carrière mesurer les dégâts lorsque ça ne colle pas entre l'équipe et son assistante...
Il y a un livre qui s'appelle, je crois, le manager est un psy... Je ne le crois pas car le manager gère certes des hommes, mais aussi une organisation et un business. En revanche, je suis persuadé que mon assistante est un psy.