Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Alchimie des talents

Diagnostic d'équipe: premier pas vers la cohésion et la performance collective

15 Octobre 2012 , Rédigé par Les Auteurs Publié dans #Histoires vécues

http://media3.corbisimages.com/CorbisImage/hover/30/53/168/30530168/Corbis-42-30530168.jpgChez un de nos clients, dans une entreprise industrielle, l’équipe de direction voulait « faire visualiser à chacun de ses membres les complémentarités entre les membres de l’équipe, afin de la souder et de lui donner envie de mieux travailler ensemble. » Nous lui avons d’abord proposé d’établir un « autodiagnostic » de ses rôles dominants.

Voici le profil des ressources de l’équipe réalisé à cette occasion :

Rôles intérieurs
(au sein de l'équipe)
Rôles extérieurs
(vis à vis de l'environnement externe) 

2 Fondateurs

3 Défricheurs

1 Guide

1 Promoteur

1 Pivôt

3 Défricheurs

1 Guide

2 Promoteurs

2 Pivôts

NB: les différents rôles et leur dénomination sont issues des recherches de Pierre Foix menées au CEPIG sur la Dynamique des Relations.

Talents de l’équipe : Au-delà du fait que l’équipe se connaît bien, puisque chacun a su identifier rapidement ses rôles dominants, ce diagnostic a permis de faire émerger le talent de l’équipe. Voici comment ils l’ont formulé ensemble :

« Nous sommes mobilisée autour d’une vision partagée et des valeurs incarnées par le DG qui donne en permanence du sens aux actions engagées ». Précisons au passage, que le DG s’est reconnu dans les rôles defondateur/défricheur, ce qui donne à l’équipe un atout précieux pour définir sa raison d’être et une vision. « Dans le fonctionnement interne, nous prenons le temps de la réflexion pour être certains d’avoir fait le tour de la question tout en progressant avec méthode. » A cet effet les défricheurset lesguides peuvent jouer pleinement leurs rôles : aller au fond des choses grâce à la qualité de leurs questionnements. Dans le traitement d’un problème, grâce auxpromoteurset auxpivots, « notre sommes rarement à court d’idées pour sortir d’une situation, même les plus délicates. »

Risques et manques : A partir de ce diagnostic des rôles dominants, l’équipe a également pris le temps de réfléchir sur ses risques et ses manques : « Notre premier risque est le clivage entre ceux qui veulent « poser les choses », notamment les fondateurs  et les  défricheurs , et ceux qui veulent « enclencher rapidement l’action », comme les  pivots  et les  promoteurs . En cas de crise ou de menace extérieure, les conflits autour des finalités et des enjeux sont également un risque majeur pour nous, en raison des rôles de fondateurs . Ce risque est important du fait de l’absence de  médiateur au sein de l’équipe. En ce qui concerne les manques, « nous devons réfléchir à la façon dont nous organisons la circulation de l’information tant en interne que vis-à-vis de l’extérieur. » Dernier manque sur lequel nous devons nous interroger : notre volonté de conquête, en raison de l’absence d’expansionniste parmi nous. »

Connaître ses forces et ses faiblesses, tant au niveau individuel qu'au niveau collectif, c'est encore la meilleure façon de découvrir et valoriser ses talents, et de les mettre en résonnance avec ceux des autres. Cette équipe l'a bien compris et expérimenté.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article