Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Alchimie des talents

La richesse des talents en entreprise

29 Décembre 2011 , Rédigé par Les Auteurs Publié dans #Lu - vu - entendu...

Bernard Baudelet, Professeur des Universités et Coach, publie une recension de L'Alchimie des Talents, sur le site Internet de l'hebdomadaire luxembourgeois francophone Le Jeudi: "La richesse des talents en entreprise".

http://www.lejeudi.lu/le-club/3895.html

Extraits:

"Deux livres récents avec des stratégies opposées

Faut-il ne considérer que ceux qui possèdent «une combinaison rare de compétences rares» selon les auteurs Cécile Dejoux et Maurice Thévenet du livre La gestion des talents? Et, ils ajoutent plus loin «la gestion des talents s’intéresse à l’exception, à la queue de distribution statistique (au plus 2,5% des membres d’une entreprise) plutôt qu’à la moyenne ou aux fortes densités de compétences» (page 206).

Avec «leurs combinaisons rares de compétences rares, on les espère capables d’innover, de dépasser les routines organisationnelles pour contribuer efficacement à l’entreprise» (page 47). Alors, se pose le problème de pouvoir «concilier les impératifs d’une administration indispensable des ressources humaines avec des démarches d’exception» (page 211). «Faut-il créer des stars?» (page 199) face à «des bataillons de non-talentueux» (page 201).

(...)

Un autre livre est fondé sur un autre regard à propos des talents en entreprise, son titre l’alchimie des talents est révélateur de cette différence. Elle éclate dès le début: «La notion de talents peut s’approcher de deux manières. Dans un absolu, qui confine au génie, le talent semble réservé à une petite élite. Seuls quelques hommes exceptionnels y accèdent. Le talent peut aussi être appréhendé, comme nous le faisons dans ce livre, de façon relative: il se mesure alors aux capacités d’un individu à donner le meilleur de lui-même dans un environnement qui favorise le développement de sa forme propre d’excellence» (page 20).

Le système fondé sur des équipes «possède une identité propre dans sa façon de percevoir les choses et de répondre aux sollicitations de l’environnement... il génère des propriétés émergentes qui se retrouvent au niveau de l’équipe, mais qui ne sont pas représentatives des parties qui la composent. L’alchimie des talents a fait son œuvre: le tout – qui définit l’intelligence, le talent collectif de l’équipe elle-même et qui engendre la supériorité de ses performances – est différent de la somme des parties» (page 147) et les auteurs auraient pu ajouter bien supérieur à la somme des parties. Ce langage des systématiciens est propre aux domaines complexes.

Une culture d’avenir pour les entreprises

La voie explorée dans ce second livre pose également un problème RH afin de faire émerger le talent collectif. C’est l’objet du chapitre 7 avec lequel je suis en profond accord. En effet, je plaide lors de mes séminaires en entreprise depuis une vingtaine d’années en faveur du développement de tribus, au sens d’Émile Durkheim, où chacun se sent reconnu dans ses talents avec des valeurs semblables partagées, des objectifs et des comportements en harmonie.

Cet esprit humaniste est une culture d’avenir, le terreau fertile aux innovations dans tous les domaines où agissent les entreprises. C’est aussi la garantie que les changements, indispensables pour la survie de chaque entreprise dans un monde concurrentiel en évolution constante, seront mieux accueillis par tous ceux qui contribuent à la pérennité de leur entreprise."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article