Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Alchimie des talents

Stress au travail: quand le système s'emballe...

9 Mars 2010 , Rédigé par Catherine Publié dans #Réflexions

Les évènements qui ont endeuillé certaines entreprises l’année dernière ont mis le stress au travail sous le feu des projecteurs. Les pouvoirs publics ont légiféré pour la protection de la santé psychologique au travail. Nous n’avons jamais autant parlé de développement durable au niveau de la société et de responsabilité sociale et sociétale du management et des entreprises… et pourtant, la plainte sur la souffrance, souffrance au travail, souffrances psychologique et psychique, connaît un pic inquiétant. Cette question du stress est plus que jamais d’actualité et cependant très délicate à aborder.


Au-delà du couple stresseurs/stressés, coupables/victimes, partie visible de l’iceberg, il y a quelque chose de plus profond : le système relationnel où chacun évolue et son impact sur le fonctionnement des personnes dans les organisations. Ce système dysfonctionne lorsqu’il s’emballe. Sous la pression des résultats, de l’exigence, des doubles contraintes auxquelles nous sommes tous soumis. En général, les premiers problèmes comportent une charge implicite : implicite dans les signaux envoyés par les personnes qui souffrent. Implicite dans les réponses apportées. Quand les émotions et les ressentis prennent les commandes, les premiers dérèglements s’accentuent avec le risque d’escalade. Le prix à payer ne peut laisser personne indifférent : prix en termes de santé des collaborateurs. Prix en termes de performance : l’énergie consommée à se défendre, se protéger, se faire entendre… n’est plus disponible pour le travail.


Traiter cet emballement, c’est avant tout repérer les signaux faibles, ces petits signes annonciateurs auxquels on ne prête pas assez attention… C’est ensuite connaître la souffrance des uns et des autres, si possible dès ses premiers signes. Rien n’est pire pour une personne qui souffre que le déni de sa souffrance et de ses émotions. C’est enfin, traiter le problème, le comprendre et en explorer les mécanismes.


Michèle, à l’accueil des clients, subit le harcèlement de sa Responsable qui a toujours quelque chose à lui reprocher. Quoiqu’elle fasse, ce n’est jamais ça. Désespérée, elle doute de plus en plus et commet des erreurs successives, jusqu’à ce que dans son entourage, on soit alerté par ce changement. Elle était appréciée et plus personne ne la comprend. Quand elle s’explique de la situation auprès de son DRH, le harcèlement est reconnu et on lui propose de changer de poste et de lieu géographique. Elle accepte mais au fond, ne comprend pas : c’est elle qui doit faire des sacrifices et sa Responsable n’est pas plus inquiétée que cela. Elle vit cela comme une injustice. Elle se rebelle intérieurement. Pourquoi ? Comment croire encore dans son entreprise où elle a pourtant passé déjà 22 ans ? Ce qui est apparu à l’entreprise comme une solution devient un nouveau problème. Il faudra un bilan de compétences et un travail en profondeur pour retisser le lien entre elle et l’entreprise et lui permettre de passer à autre chose. Deux ans après, elle est prête pour une nouvelle évolution, elle a enfin tourné la page. Que de temps et d’énergie perdus !


Dans un environnement complexe et mouvant comme le nôtre, comment retrouver son équilibre ? Où trouver des points d’appui ? Où trouver des marges de manœuvre pour agir ? Ces marges de manœuvres sont-elles individuelles, collectives, sociales, organisationnelles ? Où trouver des leviers ? Quoi actionner ? Et surtout… comment faire pour que le remède ne devienne pas pire que le mal ?

Pour vous aider à limiter les effets du stress chez vous et autour de vous, nous allons vous proposer, sur ce blog, pendant quelques semaines, un programme de réflexion: prendre quelques minutes chaque semaine pour faire le point sur soi et son environnement.
Rendez-vous dès lundi prochain...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article